Faut-il un visa pour se rendre en vacances à Cuba ?

Publié le : 21 décembre 20213 mins de lecture

L’île de Cuba est privilégiée par de plus en plus de touristes ou de professionnels, mais il faut comprendre les réglementations locales en matière de visas et d’assurance maladie! Voici les indispensables pour un voyage à Cuba.

Qu’est-ce que le visa cuba ?

Le visa cubain est une carte papier composée de deux parties. Vous indiquez votre nationalité, votre prénom, votre nom, votre date de naissance et votre numéro de passeport respectivement à gauche et à droite. Après votre arrivée à Cuba, une partie sera démontée et conservée par les autorités. L’autre partie leur sera fournie lorsqu’ils quitteront le pays. Assurez-vous de mettre votre visa dans votre bagage à main pendant le voyage. Ne collez pas le visa sur votre passeport, mais conservez-le séparément. Pour le prix d’un visa cubain est environ 39 euros par personne. Il s’agit d’un prix total, comprenant les frais consulaires, les frais de gestion, les frais d’expédition, la taxe sur la valeur ajoutée et les frais de transaction. Vous pouvez le payer par carte de crédit, American Express, Mastercard, PayPal ou Bancontact

De quels documents ai-je besoin pour entrer à Cuba ?

Pour entrer à Cuba, quel que soit votre pays d’origine, vous devez avoir les documents suivants :

– Un passeport en cours de validité

– Carte de tourisme

Une carte de tourisme (équivalente à un visa) est obligatoire et payante. Si vous organisez votre séjour avec l’aide d’un professionnel du voyage avant d’arriver à La Havane, vous devez l’obtenir auprès du consulat cubain de votre pays de résidence ou auprès de votre agence de voyage. Cette carte (valable six mois après son émission) vous permet de rester sur l’île pendant 30 jours. Il faut prendre en compte que vous devez également être en mesure de présenter une preuve d’assurance couvrant les frais médicaux. Sinon, vous devez s’inscrire à l’arrivée.

Comment prolonger mon séjour à Cuba ?

La carte de touriste de cuba ne peut être renouvelée qu’une seule fois sur place, vous pouvez donc rester dans le pays jusqu’à deux mois consécutifs. Pour postuler, rendez-vous au bureau de l’immigration de La Havane ou dans l’une de ses succursales, il y en a une dans chaque grande ville. La prolongation du titre de séjour dépend de la fourniture de diverses pièces justificatives, dont votre billet d’avion aller-retour, le paiement du droit de timbre de 25 CUC, et surtout les certificats d’assurance maladie internationale et de rapatriement médicaux. Dans tous les cas, il vous sera interdit de séjourner sur place en tant que touriste plus de deux mois.

Casas particulares : pourquoi séjourner chez l’habitant ?
3 applications de traduction français-espagnol à installer avant de partir à Cuba

Plan du site